Audiodescription


Destinée aux personnes en situation de handicap visuel, l'audiodescription permet de rendre accessible des spectacles vivants ou des œuvres composées d'images.

Elle consiste à décrire, entre les dialogues ou pendant des temps de silence, la composition des décors, les costumes, ainsi que les expressions, mouvements et déplacements des acteurs...

• Accueil des spectateurs mal et non-voyants 45 mins avant le début du spectacle

• Accompagnement en salle
• Distribution des casques individuels et essais techniques 30 mins avant
• Médiation d'avant-scène 20 mins avant 

  (contextualisation du spectacle, fabrication du décor mental, personnages, costumes)
• Audiodescription en direct pendant tout le spectacle
• Récupération du matériel à la fin du spectacle + debrief à chaud
• Accompagnement des personnes jusqu'à la sortie


Pour être qualitative, une audiodescription requiert un travail préparatoire important.


Il est impératif de fournir une captation vidéo de bonne qualité, récente, fidèle à ce qui sera présenté le jour de l'audiodescription. Pour les créations artistiques, l'audiodescripteur/l'audiodescriptrice participera, dans la mesure du possible à la résidence de travail en amont de la représentation.

L'audiodescripteur/l'audiodescriptrice parle à voix haute pendant le spectacle.

Les régisseurs doivent donc veiller à ce que son emplacement ne représente en aucun cas une gêne pour le reste du public.

• Soit une cabine fermée et isolée + un retour son et vidéo du plateau

• Soit une cabine vitrée et isolée avec vue sur le plateau + un retour son du plateau

   

• Soit un paravent pour être caché.e du public, avec vue sur le plateau

• Soit une distance suffisante du public pour ne pas gêner



Un droit de réserve est accordé à l'audiodescripteur/l'audiodescriptrice dans le cas où la qualité

de la captation vidéo ne permettrait pas une préparation rédactionnelle optimale,

ou si le spectacle ne semble pas approprié à l'audiodescription.